Qui suis-je ?

Mamalova : portage, partage, nature, lecture et libellule.

Alors voilà, c’est moi, Laëticia, avec un c et des trémas. 


34 ans aoutch, deux enfants de bientôt 4 ans et 4 mois. Beaucoup de 4 tiens ! Mon compagnon de vie se nomme Mica et nous vivons dans les Hautes-Alpes. Notre jardin est le parc des écrins et de magnifiques sommets tels que celui de la Meije ou les Agneaux. Chez nous il fait en moyenne -10/-15° l’hiver mais de plus en plus chaud l’été. Trop d’ailleurs pour nos glaciers, et pas que. 


Je suis femme, amante, mère, aimante, un peu extravertie quand j’en ai envie, parfois ours et louve, boutentrain mais camouflée derrière une timidité encore parfois récalcitrante. J’ai du mal à dire non mais j’y travaille. 
J’exerce plusieurs métiers. Ma passion Étiopathe, je vous invite d’ailleurs à me suivre sur @laeticiabarbier_etiopathe si vous souhaitez en savoir plus sur cette (génialissime, on est jamais trop objectif) thérapie manuelle. 

Je suis également gérante de notre gîte @gite_lepasdelane avec mon conjoint. Un radical changement de vie depuis le printemps 2018. Avec ses bons côtés et ses moins bons, comme le fait d’avoir moins de temps pour les enfants…l’heure du bilan viendra dans quelques années. 


Et passionnée de maternage, parentalité positive, allaitement, respect de l’enfant et de portage, je suis également devenue monitrice de portage en mars 2018 grâce à notamment Krisztina de @tingegarden qui m’aura fait découvrir cette superbe formation de @guillaumeguerid avec @porterentoutesimplicite. J’adore ça. Le portage et son partage. Parce que personnellement il me permet de me sentir mère et femme, de répondre aux besoins de mon enfant et aussi aux miens (oui on peut aller aux toilettes je vous jure, toi seule tu sais #mama). Et j’adore le transmettre. Donner confiance à des graines de parents en devenir qui n’ont parfois besoin que d’un petit souffle d’air pour se faire confiance sur le chemin d’une parentalité plus douce, plus en lien avec leur désir profond, plus respectueuse d’eux et leurs enfants.
L’un de mes projets futurs, passer le DIU d’allaitement pour devenir également conseillère IBCLC. 
J’aime la poésie, les romans, la musique, l’art, les troubadours, des musiques lointaines, le hard rock …(j’aurais quand même réussie à danser sur #soad lors d’une évaluation en STAPS, #chopsuey mon amour).

Je crois en la Vie avec une majuscule, en l’amour, au féminin sacré, à l’entraide, à la sororité. À cette Terre magique et sacrée que nous avons sacrément amochée bordel. Je suis persuadée que mes enfants, s’ils en ont la chance, sauront encore mieux la respecter. Je crois en l’amitié profonde et sincère. Je crois que l’on peut vivre sans dresser ses enfants ni veo. J’essaye d’être bienveillante, avec ceux qui m’entoure. Mais je reste parfois volcanique et sais le faire comprendre quand on m’emmerde. Et j’ai un sublime tatouage polynésien réalisé par le talentueux @dalerobertsoon, que je finirais un jour au Canada. Il fait partie de moi et m’a notamment permis d’apprendre à aimer mon corps. Bref voilà. Vous ne savez pas tout mais une partie.

Et ce qui me prend la tête en ce moment, les veo a chaque coins de rues. Putain de bordel de merde, mais nos enfants n’ont donc t’ils pas le droit à plus d’estime et de respect que ça ??!! Ah oui, j’ai aussi été poissonnière, mais mon langage langage Chartier ne vient pas de là ! 
Peace.

Publié par lesptitschats

Étiopathe, monitrice de portage, gérante d'un gîte, passionnée d'écriture, lecture, nature, portage et partage.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :